Nous sommes entrés dans une période de crise sanitaire sans précédent.
Mais rassurons nous c’est la planète entière qui est en train de lutter contre un virus.Un virus
qui selon plusieurs théories et études, n’est que le fruit des expérimentations de l’ Homme…

Des expérimentations toujours sans limites, dans le but de produire et de s’enrichir toujours plus…
Tout ceci, nous amène aujourd’hui dans une situation de sédentarisation forcée et malgré nous.
Notre corps n’est pas constitué de sorte à ne produire que peu d’énergie et mouvement.L’effort
physique est un besoin qui contribue au maintient d’une bonne santé et donc d’une bonne
immunité.
Contre productif vous allez me dire dans la mesure ou être confiné est la solution prise par nos
autorités afin de lutter contre la propagation de ce virus…
Alors dans un tel contexte, Confinement et intestins: comment limiter les dégâts?

Nous sommes tous et toutes dans un état de stress permanent, surtout lorsque nous regardons
ou lisons les informations médiatiques.
L’angoisse et la peur que nous ressentons nous pousse à chercher le réconfort la où il est le plus
accessible physiquement : le frigo= la nourriture.
En étant confiné, nous avons donc tendance à manger davantage et donc à stocker plus.
Ce qui laisse place aux désagréments digestifs, ballonnements, gaz, constipation, gonflement,
douleurs, fatigue, paresse…

Conseils afin de limiter les dégâts:

La première chose à faire et de limiter sa consommation en gluten. Vous l’aurez remarquez on
cuisine plus ,on prend le temps, on expérimente de nouvelles recettes. Mais l’ingrédient de base et
prédominant est “La Farine”, le Gluten!!
Alors cuisinons certes, prenons ce temps que nous n’avions pas habituellement et dont nous manquions cruellement au quotidien, mais limitons les dégâts!!!

La Seconde chose à faire, c’est de toujours apportez du vert dans vos assiettes. Donc vous l’aurez
compris plus de légumes.
Dans la famille confinement, la mastication toujours et encore très importante.
D’autant que c’est le moment de changer ses mauvaises habitudes et de manger moins vite.
Prendre son temps, prends ici tout son sens…

Alimentation: “Que ton aliment soit ton seul médicament” disait Hippocrate.

Ensuite, il est important de faire attention à la cuisson trop longue des aliments et à certaines
associations qui amènent justement les ballonnements et parfois les intolérances. Mangez
simplement, aliment par aliment, ou deux par deux pas plus.

EXEMPLE: si vous mangez des grillades, puis un fruit en dessert tout de suite après le repas, le fruit restera plus longtemps qu’à la normale dans l’estomac, le temps que la viande (qui reste 3/4h dans l’estomac) soit aussi décomposés. Le fruit contient beaucoup de sucres rapides qui ne restent normalement pas longtemps dans l’estomac (normalement 30 à 60 minutes). Piégés dans l’estomac, ces sucres vont fermenter (créer de l’alcool) et provoquer des gaz.

Les recommandations générales :

  • manger les fruits une heure avant le repas ou 3 heures après
  • ne pas manger plus de 3 catégories d’aliments dans le même repas
  • ne pas trop boire pendant le repas : l’eau dissout les enzymes digestives. Quand il y a moins d’enzyme, la digestion est plus lente.

Bien manger, c’est aussi maintenir une bonne immunité. Pour plus de conseil sur les bonnes associations alimentaires en naturopathie, voici un lien très intéressant: https://www.lepalaissavant.fr/manger-selon-la-naturopathie-les-associations-alimentaires/

Essayer un maximum de faire de l’exercice physique surtout avec les jambes afin d’activer
le système digestif.Cela aidera le côlon et le péristaltisme et permettra aux déchets de mieux
descendre vers la “sortie”😄!!

Aidez vous par les plantes, en consommant des infusions avec celles qui stimulent l’évacuation
et apaisent les ballonnements : fenouil, anis, camomille, mélisse,…cf les plantes.
Masser les intestins:
Le soir dans votre lit, massez votre côlon, stimulez vos plexus afin d’apporter du mouvement
et détendre les tensions dû au stress.10 minutes suffisent et vous aideront à mieux dormir et
parfois même à aller à la selles au réveil.

Les compléments en Vitamine C et D ainsi que le magnésium vous aideront également.
Écouter son corps et toujours prendre le temps qu’il faut pour bien évacuer ses déchets est
indispensable.

Pour finir “Le Jeûne”.
Il sera votre allié aussi bien dans le regenerescence de votre corps et l’immunité mais aussi dans
le confort au quotidien. En laissant au repos alimentaire les intestins, vous ressentirez une
légèreté et un confort, afin de pallier et désagréments tel que les gaz et les ballonnements.
Le Jeûne intermittent est très conseillé pour retrouver un bien-être et de l’énergie, utile en
cette période où, il est plus que nécessaire de patienter pour canaliser l’énergie des enfants!!!

La fin du confinement rimera avec DETOX du côlon il est certain!!!
Alors en attendant de vous revoir ou de vous accueillir au Cabinet H2o Thérapie, prenez soin de
vous!
Vous avez le temps!!

Partagez