Le manque de lumière, les excès post fêtes de fin d’année et l’humeur dégradante sont autant de raison de vous préoccuper de votre santé digestive.

D’autant plus que 80 % de notre énergie est utilisée par notre appareil digestif. Il va de soi qu’un ralentissement moteur peut
entrainer de grosses fatigue et une sensation de mal être général.

Le moral dans les chaussettes, une grosse baisse d’énergie, une immunité fragile… tout cela vous parle sûrement en ce moment.
Alors il est temps d’agir afin de ne pas sombrer dans un état« léthargique » et résister à cette envie de rien faire, si ce n’est de rester au lit.

Quelques astuces

Les chocolats de décembre ont pour conséquence une grosse fatigue en janvier. Notre système digestif en a pris un coup.

Mais alors que faire?
Voici quelques astuces.

Définissons dans un premier temps ce qu’est un état léthargique :

L’état léthargique peut ainsi se définir par une fatigue extrême, un manque d’énergie et de vitalité que l’on peut ressentir le plus souvent en hiver…
En effet, l’hiver commence à se faire long. Bien qu’il ne fait que commencer, le manque de luminosité devient pesant pour notre équilibre.
Or, une mauvaise hygiène de vie accentue d’autant plus cette état, surtout après une période d’excès comme la période des
fêtes.
C’est pourquoi, il est important de se faire plaisir mais aussi de limiter les dégâts en se reprenant rapidement en main.

Le foie en a pris un coup, tous ces chocolats dégustés et autres douceurs ne sont malheureusement que plaisirs éphémères. Et ils laissent rapidement place à des sensations de lourdeur et un appel au sucre encore et toujours plus important.

Ainsi, ces excès vont solliciter davantage d’énergie pour notre organisme et nos émonctoires. Ils auront tendance à nous fatiguer par la suite.

D’autant plus, lorsque nous n’accompagnons pas nos organes dans le processus de détox naturelle.

Faire une detox

Mais attention, detox naturel ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire si ce n’est laisser le corps faire de lui-même.

Il est impératif d’apporter à ce dernier des plantes ou des aliments qui l’aideront dans ce procédé.
Et dans la nature se trouve toutes les sources et les remèdes dont notre corps à besoin pour se régénérer.

Nous avons déjà évoqué dans les articles précédents, les noms de plantes utiles pour les détox telles que le chardon-marie, le pissenlit, l’artichaut, le radis noir….

« Le jeûne « sera également un allié important dans ce procédé de repos du corps suite à des excès. Qu’il soit sec ou hydrique,
mettre quelques heures au repos son corps sera une source d’énergie retrouvé.

Sortir

« Sortir » le plus souvent possible. Bien que le froid se soit installé, il reste néanmoins très important de prendre l’air.
Les rayons du soleil se font rares, mais toute lumière est bonne à prendre.

Il faut donc se forcer un peu, prendre son courage à deux mains et laisser le bout de son nez contempler quelques nuages au gré du vent frais.. ( d’humeur poétesse me direz vous?… non, l’hiver est une source d’inspiration, de médiation et souvent de remise en question, quant à la chance que nous avons d’être au chaud dans nos maisons..et Dieu Merci!)

Boire des infusions et des bouillons

« Les infusions chaudes » et réconfortante, les cures de bouillottes et les bonne soupes de légumes, nous aideront à
patienter jusqu’au printemps.

Faire monter le sérotonine

Enfin, ne vous laissez pas emporter par la flemme attitude et la solitude, « visiter » vos familles et vos amis. Faites vous des
cadeaux et des câlins , la sérotonine vous donnera bonne mine.

Il est important de rappeler qu’une bonne hygiène intestinale par le biais de lavements ou d’irrigations du côlon seront
d’autant plus utile dans l’élimination.

Pour en savoir plus, sur l’irrigation du colon, je te propose de lire notre article explicatif

Bien entendu, nous vous rappelons également que si vous vous sentez vraiment mal en cette période, il est important de
consulter votre médecin et de lui en parler.

Partagez