Nous entrons dans une période à cheval entre l’automne et l’hiver. `
Bien que nous ayons connu un automne plus que doux, la lumière commence à se faire de plus en plus discrète pour laisser place à de longues nuits et des journées plus courtes.
En effet, dès les premiers jours d’automne, on peu déjà constater une luminosité moins intense.
Cela peut avoir de nombreux incidents sur notre santé et notre bien-être, c’est pourquoi il est important d’adopter des routines et de mettre en place des habitudes au quotidien afin de pallier aux manques.

La déprime hivernale a en effet une incidence directe sur notre microbiote.

Palier au manque de luminosité pour éviter la déprime hivernale

En effet, un manque de lumière naturelle peut provoquer :

• Une hausse anormale la mélatonine. L’horloge biologique interne (cycle éveil/sommeil) est alors déréglée
• Une baisse de production de sérotonine, cette hormone qui permet de réguler l’humeur, le sommeil, les comportements alimentaires, les émotions.

Ainsi, on peut la plupart du temps ressentir certains désagréments tel que:

  • Un manque d’énergie, de la fatigue et de l’irritabilité,
  • Une difficulté à se concentrer,
  • L’envie de dormir tôt, mais avec une sensation de fatigue au réveil,
  • Des fringales ou des envies de manger inhabituelles.

Et pour bon nombre de personnes, l’hiver rime avec déprime.

Mais alors quelles sont les solutions pour éviter cela?

Il est avant tout important de veiller à avoir un sommeil régulier et réparateur.

  • Dormir à un horaire fixe en semaine ou le week-end.
  • Eviter les écrans au moins un heure avant d’aller se coucher.
  • Prendre un complément en vitamine D chaque jour et non en ampoule de trois mois, afin d’éviter le surdosage. A prendre le soir de préférence.
  • S’exposer un maximum à la lumière du jour même si le soleil ne semble pas au rendez-vous. Prendre l’air
    au moins 30 minutes par jour. Au quel cas, avoir recours à la luminothérapie artificielle notamment en cas de dépression.
  • La sylvothérapie sera également très bénéfique pour votre santé et votre bien-être en général. Un petite
    balade en forêt au minimum une fois par semaine afin de faire le plein d’oxygène.

L’importance d’entretenir son microbiote pour passer une saison en pleine forme physique et psychique

Entretenir son microbiote est la clé qui vous permettra d’éviter de mal vivre cette saison et de tomber dans cette « déprime hivernale».

  1. Faire le plein de TRYPTOPHANE:

Le tryptophane est aussi un constituant des protéines et un précurseur de la sérotonine, deux hormones régulatrices de notre corps. Il agit comme un antidépresseur naturel et permet d’équilibrer nos émotions. Il n’est pas fabriqué par l’organisme, mais seulement apporté par l’alimentation.

Les aliments riches en tryptophane :

  • les œufs,
  • les poissons,
  • les viandes,
  • les céréales complètes,
  • les fruits secs, les légumineuses,
  • la banane,
  • le chocolat noir (minimum 70% cacao).
  1. Faire le plein de TYROSINE

La tyrosine intervient dans la synthèse de l’adrénaline et de la noradrénaline mais aussi de la mélanine (pigment de la peau et des poils) et des hormones thyroïdiennes.

Cet acide aminé permet également de lutter contre le vieillissement de la peau ( antioxydant) et de lutter contre le stress.
Un manque de dopamine peut favoriser le manque de concentration, la fatigue voire la déprime.

Et en cette période, la déprime hivernale peut rapidement s’installer.

Les aliments riches en tyrosine ?

Les aliments riches en tyrosine sont les mêmes que ceux renfermant du tryptophane auquel on peut ajouter :

  • le lait ( avec parcimonie n’est ce pas ou même facultatif!),
  • L’Avocat,
  • Le Champignon,
  • Les Haricots vert,
  • La Pomme de terre,
  • L’Aubergine…,
  • Le fromage de chèvre,
  • la spiruline,
  • Les lentilles et les poireaux.

Faire le plein de vitamines

La vitamine C sert à renforcer notre système immunitaire, plus vulnérable en cette période.
Un complément en vitamine C peut être nécessaire de préférence naturel tel que l’acérola ou de la poudre de Baobab.

Les aliments riches en vitamine C :

  • Les agrumes,
  • Le persil,
  • Le poivron rouge,
  • Le chou rouge,
  • Le cassis,
  • Le kiwi,
  • Le poires.
    Vous l’aurez compris beaucoup de fruits et de légumes de saison !

Faire le plein en vitamine D

On l’appelle la vitamine « soleil », car elle est synthétisée après une exposition minimale d’une quinzaine de minutes par jour aux rayons UVB.
Il existe très peu de végétaux source naturelle de vitamine D, excepté certains champignons comme :

  • Les shiitakes,
  • les giroles,
  • les cèpes.

Enfin, vous trouverez davantage de vitamine D dans :

  • Le saumon,
  • Les sardines,
  • Le hareng,
  • Les jaunes d’œufs..

Vous l’aurez donc bien compris, entretenir son microbiote est source de bien-être et permet de lutter contre la déprime hivernale.
Entretenir son microbiote c’est aussi avoir recours à des séances d’hydrothérapie du colon, qui permettront de purifier et de stimuler l’hormone du bien-être.
Si vous n’avez pas encore sautez le cap, n’hésitez pas à nous contacter et à consulter notre article pour découvrir ce qu’est l’irrigation du côlon !

Et pour nos chères clientes, n’oubliez pas votre séance d’entretien saisonnier!

Alors à vos assiettes bien colorées pour un hiver plus ensoleillé!

Partagez