Savez qu’il est important de soutenir ses émonctoires pour maintenir une bonne immunité?

Il est essentiel de maintenir leur équilibre en les aidant à se drainer et à se détoxiner. Cela, afin de permettre à l’ensemble du corps de bien fonctionner et miser sur son capital santé.

Voici quelques conseils pratique et simple pour soutenir les émonctoires.

  1. Definition:

On appelle émonctoire un organe capable d’éliminer ses déchets vers l’extérieur de notre corps avant tout il est important de définir et comprendre qu’est ce qu’un émonctoire.

Notre corps est composé de 5 organes émonctoires principaux et 4 émonctoires secondaires :

Les émonctoire principaux sont : LA PEAU, LES REINS, LES VOIES RESPIRATOIRES (poumons), L’INTESTIN ET LE FOIE.

Les émonctoires secondaires sont: LES GLANDES SALIVAIRES, LES GLANDES LACRYMALES, LES AMYGDALES, L’UTÉRUS.

Le foie élimine ainsi les toxines et les déchets par la bile. Les intestins par les substances fécales on l’on trouve également des toxines, des bactéries, le surplus de mucus et parfois même des parasites (vers).La peau élimine elle les toxines par la sueur et le sébum. Enfin les voies respiratoires quand elles éliminent par le biais du CO2 et des glaires.

Pour éliminer les déchets qui se présentent comme surcharge colloïdale ou surcharge cristalloïde, et empêcher une accumulation dangereuse de toxines au sein de l’organisme, notre corps dispose de « portes de sorties » pour les toxines, les émonctoires.

Vous l’aurez donc compris, les émonctoires sont donc des organes spécialisés entre autres dans le filtrage et l’évacuation de déchets.

2. Conseils afin de drainer chaque émonctoire :

Il s’agit bien entendu de conseil bien-être qui ne substitut en rien l’avis et les recommandation de votre médecin.

En naturopathie, on distingue deux sortes de toxémie : les déchets colloidaux ou “colles” et les déchets cristalloidaux ou “cristaux”.

Les “colles” composées de résidus de cellules mortes et de chaines moléculaires dérivées des amidons, cheminent dans la circulation (sang et lymphe) jusqu’à leur élimination.

Les “cristaux” quant à eux sont des résidus formés par la réaction acide+base qui aboutit à la formation de sels organiques sous certaines conditions biochimiques. Ces sels peuvent floculer ou cristalliser pour venir se fixer localement.

Par exemple, les excès protéiques (viandes, charcuterie, notamment) induisent une acidose tissulaire nocive, donc une surcharges cristalloidales, une fatigue rénale et une putrescence intestinale toxique. D’où le fait que l’on conseil de ne pas en consommer avant les séances d’irrigation du côlon.

Aussi, les lipides (graisses) tout comme les glucides (sucres) participent aux surcharges colloidales, déchets qui seront évacués par l’organisme sous forme d’écoulements, de pus, de glaires, de crachats…

Ces surcharges ne sont pas solubles dans les liquides.  Le foie, les intestins et les glandes sébacées sont les organes d’élimination des colles.

Les émonctoires et leur drainage.

Les poumons :

Lorsque les poumons sont en surcharge cela se manifeste par un surplus de glaire (mucus) et des difficultés respiratoires. Aussi pour les fumeurs, il va de soit que le premier conseil est d’essayer l’arrêt de la cigarette ou du moins d’essayer de la diminuer dans un premier temps.

Également, il est important de limiter les déchets colloïdaux (en diminuant le gluten qui est source d’inflammation des muqueuses) et les déchets cristalloïdaux.

Les plantes qui aide les poumons à se détoxiner : le molène ou bouillon blanc en infusion ou inhalation.

  • Les activités physiques en plein air
  • La sylvothérapie ou thérapie par les arbres qui se pratique en forêt, permet de stimuler en plus en plus l ‘activité de certaines cellules immunitaires.

Les reins :

 Pour maintenir un bon fonctionnement de nos reins et leur permettre de se décharger, il est important de s’hydrater suffisamment. L’eau pure est la principale source d’hydratation, mais il est inutile de boire en trop grosse quantité car on risque là de fatiguer les reins ; le aliments naturellement riche en eau tels que les fruits et les légumes sont essentiels.

  • Privilégiez les aliments alcalins,
  • L’activité physique,
  • Les aliments drainant tel que le persil, les betteraves, le citron…
  • Réduire les protéines animales, les sucres raffinés afin de limiter
  • Le sauna
  • Les infusions d’ortie.

Le foie :

Le foie est un émonctoire qui a pour fonction sécrétion de bile nécessaire à la digestion et joue un rôle dans le métabolisme du glucose, des protéines et de la coagulation.

  • Les bains chauds avec sudation du front suivie d’un repos de 15 minutes. La chaleur du bain fera travailler les capillaires et accélérer le fonctionnement des organes et donc leur capacités a évacuer les déchets.
  • Réduire les aliments riches en gluten, amidon, les sucres, les graisses saturées et les laitages.
  • Favorisez les aliments amères : apporter de l’amertume dans l’alimentation permet de stimuler la vésicule biliaire. (radis noir, artichaut, roquette, thé vert….)
  • Jeûnez ou mono diète.
  • Le hammam
  • Les infusions de chardon marie et/ou de pissenlit…

La peau :

Il est important de commencer par faire une detox du foie et des reins afin de permettre à la peau de se détoxiner à son tour.

En effet, beaucoup de problèmes de peau tel que le psoriasis, l’acné.. sont dû à une surcharge hépatique avant tout.

  • Utilisez des produits d’hygiène composer d’ingrédients naturels
  • Faire un sauna ou hammam régulièrement
  • Limitez les déchets colloidaux et cristalloidaux
  • Dormez suffisamment
  • Limitez le sucre et le gluten surtout au moment des poussées.

La BARDANE est la plante de la peau : en infusion elle peut-être savouré à sa guise.

Aussi le drainage lymphatique manuel par le biais du brossage à sec est très efficace. Pour plus d’information sur la technique: https://www.nana-turopathe.com/tout-savoir-sur-le-brossage-a-sec/

La technique des soins du corps par ventouse telle que nous la proposons au Cabinet H2o Thérapie, est un vrai allié pour la jeunesse, la tonicité et le drainage de votre peau et des autre émonctoires.https://h2o-therapie.com/soins-aux-ventouses/

Les intestins :

Nous terminons donc avec les intestins car comme vous le savez il s’agit de notre spécialité au cabinet !

Je ne cesse de le répéter aux nombreuse clientes qui nous font confiance, MASTIQUER ! Il s’agit là du premier maillon de la chaine dans notre processus de digestion.

Le mauvais fonctionnement de nos intestins a des conséquences dramatiques sur l’ensemble du corps. La santé, on le sait que mieux aujourd’hui, commence dans le côlon qui est notre second cerveau. Si les intestins et notamment le côlon est en surcharge c’est toutes les organes autour qui seront elles aussi en difficultés. C’est pourquoi, il est essentiel de maintenir un bon fonctionnement intestinal, en consommant des aliments riches en enzymes et ferments lactiques, tel que le miso, la choucroute, les algies les graines germées. Une alimentation responsable, biologique et alcaline.

Les aliments comme l’ail, le curcuma frais, le gingembre frais et les ceux riches en oméga-3 (huile de chanvre, de lin…) contribuent à calmer l’inflammation des muqueuses.

Bien évidemment, l’irrigation du côlon (anciennement hydrothérapie) est une technique et un soin de bien-être qui ne peut que vous aider à maintenir un équilibre. Aussi bien dans vos intestins, que pour l’ensemble de votre corps. Ce soin qui vient désencombrer et décharger l’intestin en lui ré-apportant du mouvement, contribue au drainage de l’ensemble des émonctoires! https://h2o-therapie.com/irrigation-du-colon-soin-bien-etre/

Alors à vos agendas, n’oubliez pas de demander un rdv pour retrouver votre équilibre et votre sourire.

Votre praticienne bien-être

Partagez